Budget participatif : découvrez les projets lauréats !

illustration 2e budget participatif de Sartrouville printemps 2024

En mai dernier, et dans le prolongement des consultations citoyennes lancées par la Ville depuis quelques années, les Sartrouvillois ont de nouveau été appelés à sélectionner les projets qu’ils souhaitaient voir se concrétiser dans la commune. Une enquête qui a une nouvelle fois montré tout l’intérêt que portent les Sartrouvillois à leur cadre de vie. En lice 15 projets et au terme de la consultation : 5 lauréats !

Co-agir ensemble pour l’avenir

Le 27 mars dernier, les membres du Comité consultatif citoyen pour la transition écologique (composé des associations la Plaine, les Jardineurs, des clubs écologiques du collège Louis-Paulhan et du lycée Évariste-Galois, des membres de Génération Seniors et d’élus) étaient reçus au Centre Technique Municipal pour y défendre leurs nombreuses propositions.

Au terme de deux heures d’échanges, 15 projets sur la cinquantaine proposée, jugés viables économiquement et techniquement réalisables, ont été retenus par la Ville pour être soumis au vote du public. Budget total alloué aux projets sélectionnés : 50 000 euros.

Les projets retenus

La végétalisation des espaces publics avec des essences locales adaptées au changement climatique (murs ou espaces libres)

> Par le collège Louis-Paulhan, le lycée Évariste-Galois et l’association les Jardineurs

À l’image du mur végétal implanté rue Turgot le long du mur de soutènement de la voie SNCF, l’idée est de verdir les murs et les espaces libres pour apporter de la fraîcheur. Refuge à insectes pollinisateurs, embellissement du cadre de vie… toute la ville va y gagner !

illustration végétalisation des espaces publics

Aménagement d’ombrières ou pergolas végétalisées

> Par les associations la Plaine et les Jardineurs

L’obligation de végétaliser ou d’installer du photovoltaïque en toiture est devenue une réalité depuis le 1er janvier 2024 et ce en application de la loi Climat et Résilience. Mais celles-ci concernent les toitures de certains bâtiments et parcs de stationnement. L’objectif général ici, – largement partagé par le Comité consultatif citoyen pour la transition écologique – est d’étendre ces systèmes d’ombrages à d’autres points : les bancs publics ou les espaces minéralisés.

illustration aménagement d'ombrières ou pergolas végétalisées

Récupérateurs d’eau raccordés aux gouttières pour l’irrigation des espaces potagers dans les écoles

> Par l’association les Jardineurs

Un grand nombre d’établissements scolaires sont dotés de carrés potagers. Pour sensibiliser les plus jeunes à l’économie de cette ressource précieuse, l’installation de récupérateurs d’eau est une solution idéale et un bon moyen d’étudier le cycle de l’eau et son rôle dans l’agriculture.

illustration récupérateurs d'eau

Fontaines à eau potable

> Par les élus du Comité

Boire 2 litres d’eau par jour, s’hydrater régulièrement en balade ou pendant l’effort sportif, se désaltérer tout simplement, remplir sa gourde, le biberon du bébé ou le petit bol pliable de son compagnon à quatre-pattes, les possibilités ne manquent pas pour justifier ce projet.

illustration fontaines à eau potable

Plantation de vergers participatifs

> Par l’association les Jardineurs

Ils en ont l’expérience avec Sol Majeur situé quai Pierre-Brunel… Un verger participatif donne la possibilité de réintroduire des arbres fruitiers en ville, de découvrir des variétés et de partager le plaisir d’une alimentation locale. C’est également un lieu d’observation pour le grand public, un espace pédagogique pour les enfants et un lieu de transmission pour partager des techniques de taille et de greffe auprès d’un public novice. Pourquoi se priver ?

illustration plantation de vergers participatifs

Et après ?

Sitôt les résultats de la concertation dévoilés, les membres du Comité consultatif citoyen pour la transition écologique se sont déployés dans 5 groupes de travail, chacun dédié à la déclinaison concrète d’un projet lauréat. Au programme, une première réunion à la rentrée de septembre aux côtés de la direction de l’environnement pour poser les bases et confronter les pistes techniques. Avec un objectif : mettre en œuvre chacune des propositions avant la fin de l’année 2024.

Ce contenu vous a-t-il été utile ?
OuiNon

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×