L’éco-pâturage et ses ruches

Chaque année, des vaches, des moutons et des chèvres viennent à Sartrouville, pour entretenir des terrains communaux de façon 100 % naturelle !

Qu’est-ce que l’éco-pâturage ?

L’éco-pâturage est une méthode alternative et vertueuse pour la tonte des espaces verts.

  • Alternative car ce sont des bêtes qui réalisent ce travail, sans pollution ni nuisance sonore.
  • Vertueuse car cette pratique favorise la biodiversité tout en enrichissant les sols.

Depuis 6 ans, pour l’entretien de quatre espaces verts (soit 2,5 hectares), Sartrouville a recours à l’éco-pâturage avec des races de bétail inscrites dans un programme de sauvegarde des espèces. Ainsi, les races rustiques et patrimoniales sont privilégiées car elles sont adaptées au biotope : moutons et brebis des marais et des landes de Bretagne, moutons et brebis d’Ouessant, chèvres et boucs des fossés et vaches pie bleu (dont il ne reste que très peu d’individus en France).

Sartrouville, terre de pâturage

Les sites d’écopâturage sont installés aux quatre coins de la ville. Tour d’horizon de ces « landes » sartrouvilloises où les espèces de races menacées ont trouvé refuge et participent à l’entretien raisonné des espaces verts.

8 sites d’écopâturage
Dans le cadre du programme deP rotection des Races Menacées, 8 sites d’écopâturage sont répartis dans la ville. Ils accueillent des populations protégées telles que :

  • 12 caprins (chèvres des Fossés)
  • 24 ovins (moutons d’Ouessant)
  • 2 bovins (vaches pie bleu). Il ne reste que 14 sujets dans le monde
photo d'une chèvre éco-pâturage à Sartrouville

À chaque espèce, un terrain de prédilection

Les terrains plats et herbacés sont propices à accueillir des moutons et brebis d’Ouessant tandis que les espaces escarpés avec la présence de ronciers et de la renouée du Japon sont davantage réservés aux chèvres des fossés qui sont de véritables débroussailleuses

ATTENTION :

Pour leur bien-être, il est strictement interdit de les nourrir.

Les ruches municipales 

Depuis 2013, la Ville s’engage pour la sauvegarde des abeilles et la protection de la biodiversité.

Trois colonies d’abeilles ont investi le site situé en bord de Seine, dans le quartier du Vieux-Pays. Ces ruches abritent une moyenne de 40 000 abeilles de l’espèce « Buckfast » et peuvent butiner dans un rayon de 3 km des fleurs de tilleuls, lavandes, coquelicots…

La mise en pot du miel récolté se fait traditionnellement avec les enfants des centres de loisirs, qui repartent avec un échantillon à déguster à la maison !

photo de ruches à Sartrouville

Ce contenu vous a-t-il été utile ?
OuiNon

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×