Les appels à projet

Vous envisagez de créer votre commerce ? Vous avez un projet qui nécessite la reprise d’un local commercial ? Découvrez les appels à projet lancés par la Ville !

La ville a lancé un appel à candidatures visant à identifier le futur preneur du local commercial dont elle est locataire situé au pied d’un immeuble ancien comprenant 12 logements dont 8 situés au-dessus du local commercial et un second local commercial occupé.

Situé en angle de rue, le local commercial donné à bail a une superficie principale de 106,78 m2 (Loi Carrez). Il comprend une cave présente en sous-sol qui peut être agrandie portant l’ensemble à 117.90m2.

3 pistes d’aménagement possibles :

  • Une cave est associée au local commercial et peut être agrandie avec un accès direct de la boutique et isolée des caves de l’immeuble.
  • Le local dispose d’une partie logement pouvant être transformée en local commercial.
  • L’aménagement d’un accès sur la cour arrière est possible ainsi qu’un agrandissement sur la zone des parkings actuels en déplaçant ces derniers dans une partie du jardin.

Les conditions de faisabilité de ces projets devront préalablement être soumis par le preneur au service urbanisme et à l’accord du propriétaire.

Il est proposé de mettre en place un bail commercial 3.6.9 avec prise en charge des travaux du local commercial par le preneur. Pour rappel, les travaux devront être réalisés après avoir solliciter l’accord du propriétaire et les autorisations en vigueur.

Le respect des règles de propriété requiert une activité qui n’apporte aucune nuisance sonore, olfactive ou provenant du stockage et de l’usage intensif de produits chimiques, aux résidents de l’immeuble et immeuble voisin.

A cela, afin de respecter les objectifs de diversité de l’offre commerciale et de développement de l’activité commerciale et artisanale du périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat, la rétrocession est ouverte en priorité aux activités suivantes :

  • Alimentaire: pas de restauration autorisée. Les métiers de bouche recherchés ne doivent pas avoir besoin d’installer de gaine d’extraction. Les activités pouvant être autorisées sont par exemple : une chocolaterie, un charcutier-traiteur, une fromagerie, un caviste, des commerces alimentaire promouvant une démarche éco-responsable (circuits courts),…
  • Équipement de la personne : prêt-à-porter (femmes, hommes, enfants…), accessoires, bijoux, maroquinerie, parfumerie
  • Équipement de la maison: ustensiles de cuisine, décoration et linge de maison
  • Culture/loisirs : Vente de jeux, jouets, librairie, maison de la presse, activités photographiques, loisirs créatifs (sont exclus : salle de jeux et cybercafé)…

Chaque activité sera notamment analysée au regard des besoins manquants ou sous-représentés dans le centre-ville.

EN COURS

La Ville lance un appel à projet pour la reprise du local commercial du 12 avenue Jean-Jaurès.

Vous souhaitez ouvrir un commerce s’inscrivant dans le secteur de la vente de produits alimentaires ou dans le domaine de la culture ou des loisirs, ou encore dans celui de l’équipement de la personne et de la maison ?

Tout ce qu’il faut savoir :

Dans un contexte de redynamisation du centre-ville, est proposé un local commercial situé sur sa principale artère commerciale, zone disposant d’un taux d’attractivité élevé au sein de l’agglomération avec près de 2,9 millions de visiteurs comptabilisés d’avril à juin, dont près de 69,4% qui ne viennent pas de la commune.

Situé au début de l’avenue Jean-Jaurès, le local commercial d’environ 36,3 m² de plain-pied donné à bail comprend également une cave en sous-sol de 8,84m². A noter, l’installation d’une gaine d’extraction n’est pas autorisée par le propriétaire.

Type de bail :

  • Bail commercial d’une durée de 9 ans minimum
  • Le preneur se verra rétrocéder le droit au bail actuel de la Ville
  • Une franchise de travaux pourra être sollicitée sur la base d’un montant de devis de travaux détaillé
  • Les conditions de loyer seront à négocier directement avec le propriétaire

Une belle opportunité à seulement 1 minute de la gare de Sartrouville, 15 minutes de la Défense et 20 minutes de la gare Saint-Lazare !

Télécharger le cahier des charges

La Ville propose un appel à projet pour la reprise via un bail commercial ou emphytéotique, des locaux laissés vacants par le départ de la police municipale. Celui-ci vise en priorité les activités de restauration traditionnelle.

Avis aux entrepreneurs bistronomes !

Situé au 65 de l’avenue Jean-Jaurès, ce lieu historique et emblématique du centre-ville dont l’architecture de caractère est protégée au titre du Plan Local de l’Urbanisme PLU , présente une superficie de presque 500 m² et dispose d’un espace extérieur transformable en belle terrasse et de la proximité d’un parking public.

Le souhait de la Ville est d’identifier un projet commercial qui permette de faire de ce rez-de-chaussée un espace de convivialité incontournable du centre-ville tout en appuyant la singularité architecturale du bâtiment. Ainsi, le projet de restaurant devra proposer une offre adaptée à la proximité du pôle gare en terme d’horaires et de produits (ex : offre petit déjeuner, brunch…) et également de clientèle avec une carte traditionnelle et/ou moderne et de qualité qui s’adresse aussi bien aux étudiants, qu’aux familles.

Situé en angle de rue, le local commercial donné à bail a une superficie totale de 473 m² environ réparti de la manière suivante :

Deux salles de restauration : Total de 173 m²

  • Lounge 50 m² + espaces étage 65 m²
  • Brasserie 58 m²

Terrasses extérieures attenantes : Total de 292 m²

  • Terrasse sur rue 30 m²
  • Terrasse arrière lounge : 101 m²
  • Terrasse arrière Brasserie : 161 m²

Cuisine avec monte-charge : Total de 171 m²

  • RDC : 38 m² avec points d’eau
  • Sous-sol : réserves et chambres froides

Annexe : Total de 58 m²

  • Lobby 30 m²
  • Vestiaire/ sanitaires : 28 m²

Activités commerciales et artisanales éligibles

Afin de respecter les objectifs de diversité de l’offre commerciale et de développement de l’activité commerciale et artisanale du périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat, l’appel à projet est ouvert en priorité à l’activité de restauration traditionnelle correspondant au code d’activité « 5610A » selon la nomenclature d’activité française.

Pour cet appel à projet, les candidatures devront contenir un dossier de présentation du candidat et de son entreprise, un dossier technique comprenant notamment le business plan de l’activité future, et des garanties financières.

Pour plus d’informations sur le projet recherché et sur les modalités de candidature, nous vous invitons à consulter le cahier des charges ci-dessous :

Consulter le cahier des charges de l’appel à projet

Consulter la liste indicative des travaux

Consulter la liste des plans et projections

Consulter le tableau des analyses financières

ANALYSE DES OFFRES EN COURS

La Ville a lancé un appel à projet pour un commerce s’inscrivant dans le secteur de la restauration pour le local situé au 5 avenue de la République, dans le centre-ville.

La Ville lance un appel à projet visant à identifier le futur preneur d’un local commercial situé au 1 rue Lamartine, dont elle est locataire.

photo du local commercial au 1 rue lamartine à Sartrouville

Tout ce qu’il faut savoir :

Le local commercial est situé en plein centre-ville sur la place des fusillés de la déportation, au pied d’un immeuble ancien.

Le centre-ville constitue la plus forte centralité commerciale de la commune et dispose d’un taux d’attractivité élevé au sein de l’agglomération, avec près de 2,9 millions de visiteurs comptabilisés d’octobre à décembre 2021 (source : My Traffic, étude menée dans le cadre du dispositif Action Cœur de Ville) dont près de 69,4% qui ne viennent pas de Sartrouville.

À quelques secondes de la gare RER A et SNCF (15 min de la Défense et 25 min de Paris Saint-Lazare), le local est aussi à proximité de la gare routière de la ville. La gare SNCF/RER A est fréquentée par 20 200 voyageurs/jour et la gare routière accueille 11 lignes de bus desservant les villes du Vésinet, Houilles, Saint-Germain-en-Laye, Argenteuil, Cormeilles-en-Parisis, ou encore la Défense.

Situé en angle de rue, le local commercial a une superficie principale de 101m2 (Loi Carrez). Il comprend une cave de 37m2 présente en sous-sol. Des toilettes sont accessibles dans les parties communes.

Type d’activité souhaitée : la rétrocession est ouverte en priorité aux activités de restauration, café, bar, brasserie.

Type de bail : bail commercial.

Le bailleur accepterait de consentir un nouveau bail dont le loyer sera fixé à 3 600 euros mensuel (hors charges). Le montant actuel des charges est de 670€ par mois.

Date limite de dépôt de candidature : le mardi 30 avril (avant 12h).

Télécharger le cahier des charges – 1 rue Lamartine

Candidature à un appel à projet

Prénom et nom(Nécessaire)
E-mail(Nécessaire)
(fonds propres)
Pour quel local candidatez-vous ?(Nécessaire)
Ce contenu vous a-t-il été utile ?
OuiNon

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×